Construire et interpréter des sondages

A partir d’une situation concrète, élaborer un sondage d’opinion pour prendre conscience des apports et des limites propres à la construction et aux usages des données chiffrées.
L’atelier est construit à partir d’un scénario présenté en début d’atelier : un projet d’implantation d’éoliennes sur le plateau de Saclay.

Documents

Ces documents (dans une version temporaire) sont à votre disposition, consultez les pour avoir toutes les informations nécessaires à votre inscription.

Ce scénario présente une situation fictive mais plausible, qui implique sciences et techniques et s’intègre parfaitement dans la mission de la MISS et les autres ateliers proposés (notamment celui consacré aux énergies, dans lequel les élèves étudient entre autres le fonctionnement des éoliennes). D’un point de vue pédagogique, cette situation sert de contexte et de motivation pour impliquer les élèves dans la récolte de données, leur traitement, leur analyse et leur discussion réflexive et critique. D’un point de vue plus sociétal, un tel scénario est aussi destiné à faire réfléchir les jeunes sur la fabrique des statistiques et des sondages d’opinion et sur l’importance des sciences en société.
Il ne s’agit pas de demander aux élèves de trancher le débat, ni de prendre position, ni de tenter d’« équilibrer » les positions des uns et des autres sur la question, ni de les faire s’opposer de façon binaire entre « pros » et « contres ». L’enjeu didactique et pédagogique est ici de documenter, de façon scientifique, avec les outils et méthodes des sciences sociales, les points de vue d’une population, vis-à-vis de ce projet d’implantation d’éoliennes, et de raisonner une telle démarche.

L’atelier se déroule en 4 temps correspondant à 4 modules thématiques :
1) Présentation de l’enquête et collecte de données,
2) Codage des données et traitement informatique,
3) Interprétation des données chiffrées (deux groupes),
4) Restitution de l’enquête – débat.

Conception et Animation

  • LABORIEUX Axel

    a animé pendant ses 3 années de thèse au Centre de Nanosciences et Nanotechnologies C2N (CNRS, Université Paris-Saclay) –  2018/2021 – Science des bateaux – Construire et interpréter des sondages – Energie – Programmation & instrumentation.

  • MEHDI Elham

    Doctorante en 3ème année au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies C2N (Université Paris-Saclay, CNRS).

  • NIKOUKHAH Tina

    a animé pendant ses 3 années de thèse au Centre Borelli (ENS Paris Saclay, CNRS) – 2018/2021 – Science des bateaux – Construire et interpréter des sondages – Mathématiques et botanique – Programmation & instrumentation.

  • TANNEUR Irène

    a animé pendant sa 2ème année de thèse à l’Unité Mathématiques et Informatique Appliquées
    du Génome à l’Environnement MaiAGE (INRAE). 2020/2021 – Science des bateaux – Construire et interpréter des sondages – Musique et science.

  • Responsable :

    ALBE Virginie

    Professeure à l’Institut des Sciences Sociales du Politique (ENS Paris-Saclay, CNRS, Université Paris Nanterre). Enseignante en didactique des sciences et des techniques et au département de sciences sociales de l’ENS Paris-Saclay. Référente  Construire et interpréter des sondages.

 

Anciens doctorants MISS, cliquez ici.

Inscription

Si cet atelier vous intéresse, rendez-vous à la page « Inscriptions » où vous trouverez toutes les informations nécessaires pour y participer.

Participer