Mathématiques et botanique

Est-ce que les mathématiques peuvent permettre de décrire et reproduire… la forme d’un chou Romanesco ou d’un chou-fleur ? La côte de Bretagne ? Une fougère ?

Documents

Les documents ci-dessous sont à votre disposition, consultez les pour avoir toutes les informations nécessaires à votre inscription.

Pour cette année scolaire, seul le parcours 2 (voir ci-dessous), à destination des élèves du CM1 à la 3e, est proposé.

Deux parcours sont proposés qui s’appuient sur des questions liées aux formes naturelles :

1 – Comment décrire et reproduire une forme naturelle ?

2 – Dans la nature, peut-on tout mesurer ?

Quel que soit le parcours choisi, le couplage mathématiques et botanique/nature est omniprésent. Les élèves de CE2 et CM observent d’abord un chou Romanesco ou un chou-fleur et s’organisent pour décrire les propriétés de sa forme. Les élèves du CM1 à la 3e s’intéressent à la côte de Bretagne et essayent de la mesurer. La journée se poursuit dans le Parc Botanique ou la Serre de Biologie Végétale (partie jardin potager MISS ou dans les compartiments de Botanique) où les élèves apprennent comment sont répertoriés les végétaux, puis à repérer les divers modes de croissance des plantes et la structure qui en résulte. Enfin, les élèves construisent un objet collectif suivant les propriétés géométriques observées au cours de la journée. Ces propriétés géométriques d’invariance par changement d’échelle, appelée fractales, ont été formalisées en mathématiques dans les années 70, puis étudiées intensivement dans les années 90. La compréhension des formes fractales a été facilitée par les progrès de l’informatique. Aujourd’hui, on continue de perfectionner ces formes pour reproduire le plus fidèlement possible les formes naturelles dans les films d’animations, pour modéliser des ressources naturelles ou pour comprendre certains phénomènes de porosité.

Conception et animation

  • BERGERON Paul

    Doctorant en 2ème année de thèse à l’Institut Gustave-Roussy IGR (INSERM, Université Paris-Saclay).

  • LAVIRON Adrien

    Doctorant en 3ème année au Laboratoire Irène Joliot-Curie IJCLab (Université Paris-Saclay, CNRS IN2P3).

  • MORIN Elodie

    Doctorante en 2ème année au Laboratoire Irène Joliot-Curie IJCLab (Université Paris-Saclay, CNRS).

  • NIKOUKHAH Tina

    Doctorante en 3ème année au Centre Borelli (ENS Paris Saclay, CNRS).

  • DUBOIS Amandine

    Equipe de la Serre de Biologie Végétale du laboratoire Ecologie Systématique Evolution ESE (Université Paris-Saclay, CNRS).

  • SAUNOIS Lionel

    Equipe de la Serre de Biologie Végétale du laboratoire Ecologie Systématique Evolution ESE (Université Paris-Saclay, CNRS).

  • Responsable :

    THOMINE Damien

    Maître de Conférences au Laboratoire de Mathématiques d’Orsay LMO (Université Paris-Saclay, CNRS). Référent Bulles et mousse (partie mathématiques) & Mathématiques et Botanique.

Anciens doctorants MISS, cliquez ici.

Inscription

Si cet atelier vous intéresse, rendez-vous à la page « Participer » où vous trouverez toutes les informations utiles.

Participer