Musique et Science

Une musique vous interpelle à la radio, mais quel est le titre du morceau, qui est l’interprète ? Shazam, Sound Hound ou autres logiciels de reconnaissance musicale sont là pour vous donner toutes ces informations, c’est pratique ! Vous assistez au concert de votre groupe préféré et vous vous empressez, dès sa sortie, d’acheter l’album live du concert. Incroyable cette qualité dans la restitution du son et de l’ambiance du public. Mais… comment ça marche ?

L’atelier « Musique et Science » permettra de répondre à cette question. Les élèves découvriront ce qu’est le son d’un point de vue scientifique, et ils feront le lien entre les grandeurs physiques qui le définissent et le vocabulaire caractéristique que nous utilisons dans la vie courante, à savoir fort, faible, grave, aigu… L’atelier sera également prétexte à la découverte et reconnaissance d’instruments, à la compréhension de leur fonctionnement et de leurs différences, à la notion de timbre. Les élèves seront également amenés à traiter le son, tel un signal, comme des spécialistes en acoustique, ingénieurs du son, bio-acousticiens, voire électro-musiciens !

 

L’atelier Musique et Science s’intéresse à la production sonore (en général) et au traitement que l’on peut mettre en place pour l’améliorer/la modifier, et pour cela, l’atelier s’appuie sur les instruments de musique de l’orchestre.

La première partie de l’atelier est dédiée à comprendre ce qu’est le son : à travers plusieurs expériences, les élèves relient le son aux notions de vibration et d’onde. Ils découvrent la correspondance entre les grandeurs physiques de l’onde et les paramètres qui leur sont familiers : amplitude avec volume fort ou faible et fréquence avec son aigu ou grave. Puis ils étudient comment le son se transmet (terme consacré : se propage) et à travers quels matériaux et/ou quel environnement.

La deuxième partie est consacrée à la production sonore à travers la voix et les instruments de musique avec l’introduction d’un paramètre supplémentaire : le timbre. Cette partie est le prétexte à la découverte du fonctionnement de 2 instruments : la guitare et la flûte à bec. Les élèves s’essaieront à la reconnaissance d’instruments de l’orchestre en aveugle. Le fonctionnement de l’oreille, ainsi qu’une sensibilisation aux risques de surdité, sont également abordés.

Dans la troisième partie, les élèves mettent en application les notions découvertes en début d’atelier, pour créer et transformer le son tels des spécialistes en acoustique, ingénieurs du son, bio-acousticiens, voire électro-musiciens ! Cette partie permet également de parler des recherches et applications dans le domaine du son. Les élèves utilisent un outil de traitement spécialement conçu et développé pour eux par des étudiants de l’Ecole CentraleSupélec.

 

Conception et animation

  • BARRAU Nathalie

    Doctorante en 2ème année de thèse au Laboratoire d’Imagerie Biomédicale Multimodale BioMaps (Université Paris-Saclay, CEA, INSERM, CNRS)

  • CHABANE Lydia

    a animé pendant ses 3 années de thèse au Laboratoire Irène Joliot-Curie IJCLab (CNRS, Université Paris-Saclay) – 2018/2021 – Couleurs du Nano Monde – A la découverte des insectes – Histoire des nombres et des calculs mathématiques – Musique et science.

  • MANDIN Valentine

    Doctorante en 2ème année au laboratoire NeuroSpin (CEA, Université Paris-Saclay, INSERM, CNRS, Université de Bordeaux).

  • TANNEUR Irène

    a animé pendant sa 2ème année de thèse à l’Unité Mathématiques et Informatique Appliquées
    du Génome à l’Environnement MaiAGE (INRAE). 2020/2021 – Science des bateaux – Construire et interpréter des sondages – Musique et science.

  • ROBERT Gloria

    A participé à la conception de cet atelier pendant son stage de L3 du Magistère de Physique Fondamentale, Faculté des Sciences (Université Paris-Saclay), juin-juillet 2017.

  • Responsable :

    BÉNABÈS Philippe

    Professeur et Chef du département Systèmes Electroniques à Centrale-Supélec. Référent Musique et science.

  • Responsable :

    FORTUNA Valérie

    Chargée de recherche CNRS au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies site d’Orsay (Université Paris-Saclay, CNRS) et Directrice de la MISS. Référente Energie, Musique et Science et Couleurs du Nano-Monde (version CP à CE2).