Archives de l’étiquette : Afrique

Avr 04

Soutenance de thèse de Rémi Leprêtre – 8 avril 2015

Mercredi 8 avril – 9h30, amphithéâtre Blandin (bâtiment 510), Université Paris-Sud, Orsay, soutenance de la thèse de Rémi Leprêtre
« Evolution phanérozoïque du Craton Ouest African et de ses bordures Nord et Ouest »
Résumé court

La dynamique des cratons reste, encore actuellement, énigmatique dans la mesure où ceux-ci sont souvent considérés comme des domaines stables à l’échelle des temps géologiques. Dans ce travail, nous avons reconstitué l’évolution d’un des plus grands cratons, le Craton Ouest Africain. Nous nous sommes également penchés sur l’étude de ses bordures nord et ouest (Anti-Atlas et marge atlantique respectivement). Cette étude utilise les méthodes de thermochronologie basse-température (traces de fission et (U-Th-Sm)/He sur apatite) ainsi que la géologie structurale. Le choix de ce craton est justifié par les multiples contextes géologiques dont témoignent ses bordures au cours du Phanérozoïque (plateforme, avant-pays distal, marge passive). Ces contextes variés au cours du temps en font donc une cible idéale pour évaluer l’influence des diverses forces susceptibles d’affecter le craton.

Ce travail démontre que l’absence de sédiments au cours du Méso-Cénozoïque, qui en première approche font de ce craton une zone dite « stable », occulte une réalité géologique autre, faite de la succession de plusieurs phases épeirogéniques. Une évaluation des processus à l’œuvre permet de proposer que les phénomènes mantelliques ainsi que les transferts de contraintes sont des acteurs majeurs à l’origine de ces mouvements.


Short abstract

The dynamic evolution of cratonic domains remains enigmatic as they are usually considered as stable through geological times. In this work, we unraveled the evolution of one of the largest cratonic area, the West African Craton (WAC), and its north and west boundaries (Anti-Atlas and Atlantic passive margin, respectively), through low-temperature thermochronology (apatite fission-track and (U-Th)/He thermochronology) and structural geology. The WAC was studied since its boundaries witnessed many different geological settings (platform, distal foreland, passive margin) during the Phanerozoic, making it a good candidate to evaluate the various driving forces acting on the craton.

This work demonstrates that, despite the lack of Mesozoic-Cenozoic sediment record that may advocate for a stable geological history, the West African Craton suffered significant epeirogenies during this period. Deep seated processes as well as stress transmission prove to be good candidates to account for these cratonic motions, although further work is needed to unravel the exact contribution of these various processes.

 

Lien Permanent pour cet article : http://hebergement.u-psud.fr/reliefetbassin/index.php/archive/soutenance-de-these-de-remi-lepretre-8-avril-2015/

Déc 14

Nouvelle doctorante en thermochronologie et géodynamique

Nous avons le plaisir d’accueillir une nouvelle doctorante, Alice Recanati, qui travaillera sur la thermochronologie basse température (U-Th) et la géodynamique des marges passives et des domaines actifs (Maghreb et Sud-Est de l’Afrique). Cette thèse se déroulera sous la direction conjointe de Cécile Gautheron et d’Yves Missenard. Nous avons donc actuellement huit thèse en cours dans l’équipe.

Lien Permanent pour cet article : http://hebergement.u-psud.fr/reliefetbassin/index.php/archive/nouvelle-doctorante-en-thermochronologie-et-geodynamique/

Juil 09

Journal du cnrs: Quand le cœur des continents se soulève…

Les travaux de l’équipe Relief et Bassin de l’UMR IDES sont à l’honneur cet été dans le Journal du cnrs n°273. Vous pourrez trouver sur ce lien http://www.cnrs.fr/fr/pdf/jdc/273/index.html#/12/ l’article publié dans le Journal du cnrs, et ci-dessous un résumé des résultats obtenus sur l’histoire géologique du Massif du Hoggar.

Quand le cœur des continents se soulève…

La théorie de la tectonique des plaques, conceptualisée dans les années 1970, est aujourd’hui admise par la communauté des géologues : les plaques, continentales, océaniques, ou mixtes, constituent des « radeaux » à la surface du manteau. Ces « radeaux » se déplacent sur des distances de plusieurs milliers de kilomètres à l’échelle des temps géologiques, soit sur plusieurs dizaines à centaines de millions d’années. Jusqu’à récemment, ces plaques étaient considérées comme « rigides », puisque seules leurs bordures semblaient susceptibles de se déformer : ainsi se forment les Alpes, à la limite entre Afrique et Europe.
De récents travaux* menés au sein de l’UMR Interaction et Dynamique des Environnements de Surface de l’Université Paris-Sud, en collaboration avec l’Université d’Alger et l’Université Libre de Bruxelles, viennent de montrer que pourtant, le cœur de l’Afrique a connu des épisodes de soulèvement et d’enfoncement de plusieurs kilomètres au cours des 100 derniers millions d’années.  Des échantillons du grand Sud Algérien ont été analysés par thermochronologie (U-Th)/He sur apatite, une technique d’analyse récente permettant de déterminer à quelle température, et donc à quelle profondeur se situaient les roches à un temps donné.  La surface couverte par l’étude représente la superficie de la France : il s’agit du massif du Hoggar, vaste bombement de roches anciennes (précambriennes) au cœur du Sahara. Les résultats obtenus montrent que cette immense région désertique formait il y a 100 millions d’années une gigantesque cuvette dans laquelle s’accumulaient des sédiments. Ces sédiments ont ensuite été érodés lorsque cette cuvette s’est soulevée pendant l’Eocène, entre environ 50 et 30 Millions d’années. Si l’origine de ces mouvements verticaux reste à déterminer, il ne fait aujourd’hui plus aucun doute que le cœur des plaques tectonique peut, lui aussi, se déformer au cours des temps géologiques.

* Rougier et al., Geology, mai 2013.

http://www.cnrs.fr/fr/pdf/jdc/273/index.html#/12/

Lien Permanent pour cet article : http://hebergement.u-psud.fr/reliefetbassin/index.php/archive/journal-du-cnrs-article-sur-le-hoggar/