↑ Revenir à 2012

Imprimer ce Page

PACEN-N120

2011-2012

projet N120: Origine de l’orientation N120 des structures détectées en sismique 3D dans la Zone de Transposition (ZT) – Apport de l’étude des affleurements. Responsable scientifique: Benjamin Brigaud

La sismique 3D haute résolution acquise par l’Andra en 1999, et retraitée en 2002-2003 sur le site du laboratoire souterrain a montré la présence de rides d’orientation N120 d’allure anticlinale à la base du Dogger calcaire. Le forage dévié EST210 et les affleurements du Bajocien inférieur dans les environs de Neufchâteau semblent indiquer que l’antiforme détecté en sismique correspond à l’expression sismique de bioconstructions coralliennes. La présence et l’origine des alignements N120 de ces bioconstructions coraliennes à l’aplomb d’un futur site de stockage de déchets radioactifs semblent un point important qu’il convient de mieux comprendre afin de l’intégrer dans la conceptualisation géologique du site.

La direction N120 de ces structures alignées n’étant pas, a priori, ni une direction structurale fréquente dans le Jurassique de la zone d’étude, ni une direction connue de paléo-courants, l’origine de ces alignements reste donc énigmatique. Le présent projet a donc pour but (1) de préciser l’existence de ces structures sur les affleurements, en particulier par une étude couplée sédimentologique, structurale et de géophysique de surface, et (2) de mieux contraindre leur origine au sein des calcaires du Bajocien inférieur. Par ailleurs, comme les calcaires du Bajocien inférieur constituent les premiers dépôts carbonatés reposant sur le Lias argileux, ce projet pourra permettre de documenter les modalités permettant d’initier, de guider et de structurer la mise en place d’une plate-forme carbonatée, ce qui constitue une thématique importante dans l’étude des dépôts sédimentaires carbonatés.

Equipe du projet:

Benjamin Brigaud (McF, sédimentologie), Marc Pessel (McF, géophysique-électrique), Hermann Zeyen (Pr, géphysique-sismique), Albanne Saintenoy (McF, géophysique-radar), Yves Missenard (McF, structurale), Stagiaire de M2 2012: Frédéric Hirn, stagiaires de M1 2012 (Jessica Saiag, Grégoire Achiedo)

Liens:

sismique

électrique

Mots clés : Carbonate, Bioconstructions coralliennes, Sédimentologie, Structurale, Bajocien

Description du programme PACEN-FORPRO

FORPRO (FORmation géologiques PROfondes) est un groupement national de recherche (GNR) du CNRS et de l’Andra appartenant au programme interdisciplinaire du CNRS PACEN (Programme sur l’Aval du Cycle et la production d’Energie Nucléaire). L’objectif principal de FORPRO est d’améliorer la compréhension des mécanismes de transferts (eau, gaz, solutés) à travers des formations peu perméables. Il s’appuie sur des projets qui traitent des aspects suivants :

– la connaissance 3D géologique, pétrographique, sédimentologique, minéralogique, physique des formations

– les propriétés de transferts et l’aptitude des fluides (eaux, gaz) ou de leurs solutés à migrer étudiée expérimentalement à la fois au laboratoire et in situ

– la prédiction numérique des propriétés de transferts déduites du comportement mécanique et physique des roches sous l’effet des modifications des champs de pression, température et de gradients chimiques

L’activité est focalisée sur des aspects fondamentaux en accord avec les grands objectifs de l’Andra dans les domaines des Sciences de la Terre soutenus par l’INSU. FORPRO privilégie lors de la sélection des projets le caractère innovant des approches analytiques, expérimentales ou de modélisation.

L’Equipe Relief et Bassin contribue à faire progresser les connaissances et répondre aux questions posées par FORPRO, en particulier celles concernant l’axe 1 du programme :

– Histoire passée (géologique, hydrogéologique, structurale) des formations géologiques de l’Est du bassin de Paris, et son impact sur la répartition des propriétés minéralogiques, géochimiques et pétrophysiques , grâce notamment à l’accès aux nouvelles campagnes de terrain (série de sondages au Callovo-Oxfordien et sondage au Trias à 2000m).

Lien Permanent pour cet article : http://hebergement.u-psud.fr/reliefetbassin/index.php/recherche/cnrs/2012-2/pacen-n120/