La PhysiqueAutrement

TP confinés

Pendant le confinement, les étudiants de L3 du parcours de physique fondamentale de l’université Paris Saclay se sont retrouvés confinés aux quatre coins de la France et au-delà pour certains, parfois dans des conditions difficiles.

 

Ils ont menés des projets expérimentaux pendant cette période, en travaillant en binôme malgré la distance qui les séparait. L’objectif était d’appliquer la démarche scientifique sur une problématique de leur choix avec les outils qu’ils avaient à leur disposition, à commencer par leur smartphone ! Les projets ainsi menés ont été très variés : puissance d’une bougie, DVD spectrophotomètre, four solaire, densité de l’air, étude de cratères lunaires, fluides en rotation, étude d’un ludion…

 

Les enseignants qui ont encadré ces TP confinés ont été impressionnés par la qualité générale des travaux effectués : félicitations à tous les étudiants et étudiantes !

 

Quelques photos

1 /

Pour valoriser ces travaux, un jury indépendant s’est penché sur les comptes-rendus et en a sélectionné quelques-uns pour leur attribuer des prix. L’objectif de ces prix n’est surtout pas d’instaurer une compétition entre étudiants, mais de permettre un moment de partage des différents projets lors d’une cérémonie de remise virtuelle organisée après les examens.

 

 

prix du détournement de matériel (remis par J. Bobroff, Université Paris Saclay) :

mesure de polarisation (A. El Rhirhayi et P. Miriot-Jaubert)

 

En démontant des calculatrices et en récupérant les filtres polarisant des affichages, ces étudiants ont étudié le phénomène de la polarisation de la lumière, et l’ont utilisé pour construire un dispositif qui mesure la quantité de sucre dans un liquide.

 

Pour aller plus loin, voici le compte-rendu.

prix du dispositif expérimental (remis par U. Delabre, Université de Bordeaux) :

casse ou pas casse (É. Iglesis et M. Demol)

Quand on tire suffisamment vite une nappe, les couverts n’ont pas le temps de bouger et restent sur la table, mais comment quantifier cela ? En fabriquant des dispositifs expérimentaux astucieux afin de contrôler tous les paramètres ! Avec une mention spéciale pour la poubelle à pédale qui assure la reproductibilité du déclenchement de l’expérience…

 

Pour aller plus loin, voici le compte-rendu.

prix du tout petit (remis par N. Lidgi-Guigui, Université Sorbonne Paris Nord) :

la taille d’un cheveux (J. Gambaudo et L. Jouan)

Première phrase du compte-rendu :

« Dans ce TP, nous allons comparer les caractéristiques d’un poil de chat et d’un cheveu humain. Nous avons décidé dans cette étude de nous limiter à l’épaisseur des poils. Cette idée nous est venue car nous souhaitions nous amuser durant ces temps troubles, tout en gardant un aspect scientifique et rigoureux. Ainsi, l’un de nous ayant des chats confinés avec lui et l’autre ayant des cheveux, nous avons décidé de faire ce TP. »

Et ils l’ont fait !

 

Pour aller plus loin, voici le compte-rendu.

prix le moins confiné (remis par J.-M. Courty, Sorbonne Université) :

localisation (D. Toquer et N. Dhungana)

Des contraintes imposées par le confinement d’un étudiant au Népal et de l’autre en France on peut faire un beau projet de mesures de différences en latitude et longitude en utilisant le soleil et le champ magnétique terrestre. Pour améliorer la précision, une collaboration internationale a été lancée avec le Sénégal, la France, l’Arabie Saoudite, les États-Unis, l’Indonésie, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Égypte, l’Albanie et la Palestine.

 

Pour aller plus loin, voici le compte-rendu.

 

prix le plus précis (remis par H. Bouchiat, Université Paris Saclay) :

densité du soleil (M. Caprais et U. Pensec)

En commençant par des premières mesures à 25%, et en se battant avec le dispositif expérimental pour arriver à des résultats à 0.4% d’incertitude, la précision a été le maitre mot de ce travail, où la mesure de l’ouverture angulaire du soleil permet de calculer sa densité, et de mettre en évidence l’excentricité de l’orbite Terre-Soleil.

 

Pour aller plus loin, voici le compte-rendu.

prix de la créativité (remis par A. Vergnolle, Université Paris Saclay)

figures de Chladny (R. Chaput et J. Gueret)

Comment réaliser des figures de Chladny en mode confiné ? Comment fabriquer un Tonoscope ? Comment mesurer la vitesse du son dans un plat à tarte ?

 

Pour aller plus loin, voici le compte-rendu.

prix astro (remis par H. Dole, Université Paris Saclay) :

fusée vinaigre (Y. Calbert et M. Billoir)

La fusée  vinaigre + bicarbonate de soude est un classique de youtube. Mais pour optimiser la propulsion d’une telle fusée il faut faire preuve de compétences en chimie, en mécanique, et en physique des fluides…

 

Pour aller plus loin, voici le compte-rendu.

Prix du jury, ex æquo :

– densité du soleil (M. Caprais et U. Pensec)

– température de l’eau dans une bouilloire (J. Albert et M. Rouxel)

Après un vote de tous les membres du jury, deux projets ont été désignés ex-æquo :

– le projet densité du soleil, déjà repéré pour la précision de ses mesures d’ouverture angulaire du soleil (pour aller plus loin, voici le compte-rendu) ;

– le projet  température d’eau dans une bouilloire, qui explore les différentes techniques physiques qui permettent de déterminer la température de l’eau sans utiliser un thermomètre afin de préparer le thé parfait. Il se trouve que l’eau chante différemment selon sa température par exemple… (pour aller plus loin, voici le compte-rendu)

 

 

 

température d'eau dans une bouilloire

densité du soleil

Pour se souvenir

Voici quelques liens vers des productions de ces projets…

/